Embed from Getty Images

En 2010, le colombien Reinaldo Rueda, coach du Honduras, retint dans son groupe les frérots Palacios : Jerry, Johnny et Wilson. Jamais une fratrie n'avait été aussi bien représentée en phase finale. A noter que Johnny ne joua aucune minute sur les terrains sud-africains.