Embed from Getty Images

Youri Djorkaeff taclé par Paolo Maldini (à gauche) et Alessandro Costacurta.